Dimensionner, installer et sécuriser une mezzanine industrielle

La mezzanine industrielle se décline en différents types de structures conçues pour des fonctions diverses que nous allons détailler par la suite. Aussi appelée plateforme de stockage, mezzanine industrielle ou rochelle, c’est un ensemble métallique composé de plusieurs poteaux ou piliers, obligatoirement ancrés au sol dans la dalle béton, montés de lisses porteuses formant le cadre du plancher de la plateforme. On vient ensuite fixer des solives intermédiaires ainsi qu’un revêtement constitué de plaques d’aggloméré standard, le tout formant le plancher de la mezzanine industrielle.
L’objectif est d’optimiser l’espace en hauteur afin d’augmenter la surface de vie ou de stockage disponible au sein d’un atelier, d’un entrepôt ou encore d’une usine. Ce nouvel espace de vie sera ensuite mis à profit pour aménager une nouvelle zone de stockage, des bureaux ou encore une salle de réunion, …

C’est une solution particulièrement économique pour faire face à une augmentation d’activité. Cette installation offre également la possibilité d’être modulable et donc de pouvoir évoluer en fonction de vos besoins et contraintes.
A la différence d’une mezzanine de garage ou d’intérieur pour une maison chez un particulier, une entreprise pourra difficilement procéder à sa création sans l’aide d’un professionnel, au moins en ce qui concerne la fourniture des matériaux. En effet les calculs de répartitions de charge et de résistance des matériaux font appel à un éventail de connaissances spécifiques nécessitant l’expertise d’un homme du métier.

La mezzanine industrielle peut avoir différentes fonctions de rangement ou de facilitation d’accès aux machines de production

Pourquoi installer une mezzanine industrielle ?

Les bénéfices attendus d’une mezzanine industrielle

On peut ainsi venir doubler voire tripler (grâce à deux niveaux) la surface disponible avec un avantage certain : Une telle installation n’impactera pas votre taxe foncière ni ne nécessitera de permis de construire.
Sa structure en acier permet un montage rapide et le plus souvent reste entièrement démontable et réutilisable en cas de déménagement de l’atelier ou de l’usine. Elle apporte également l’avantage de rester indépendante de la structure du bâtiment.
C’est une solution efficace qui vous économisera la construction d’un nouveau bâtiment ou d’une extension en cas de croissance d’activité.

Les différents types de mezzanines industrielles (usines, entrepôts, de stockage)

Les mezzanines industrielles sont de conception autoportante et ne viennent donc pas impacter la structure de l’entrepôt ou de l’atelier, hormis l’ancrage des poteaux dans la dalle béton. Elles restent indépendantes du bâtiment industriel ce qui leur permet d’être facilement démontables. De quelques dizaines de centimètres pour une plateforme jusqu’aux mezzanines à deux niveaux, la hauteur nécessaire de l’entrepôt ou du bâtiment industriel peut s’adapter à différentes configurations. Pour une mezzanine de hauteur standard, c’est-à-dire autorisant la circulation des personnes en-dessous de structure, et donc une hauteur sous plancher de 2,20 m, le local industriel doit posséder une hauteur d’au minimum 4,80 m. Le matériau le plus utilisé reste l’acier, assurant sécurité au personnel et résistance mécanique.

  • La plateforme de stockage ou mezzanine métallique pour rayonnages

La plateforme de stockage traditionnelle est fondée sur des poteaux métalliques scellés au sol que l’on vient disposés et dimensionnés spécialement en fonction de la charge à supporter.
Le plancher est conçu généralement en bois brut d’aggloméré standard d’une épaisseur d’environ 30mm et dont les planches sont bouvetées sur les 4 côtés de façon à être rapidement assemblées les unes aux autres. Suivant les exigences techniques, on pourra lui préférer un plancher métallique maillé (caillebotis) afin d’assurer une fonction supplémentaire de sprinklage (extinction incendie) ou de désenfumage (évacuation maitrisée de fumée). Enfin on peut opter pour un plancher collaborant (béton + acier) en vue de conférer au plancher une résistance accrue en flexion.
Le rayonnage de stockage peut être réalisé à l’horizontal en Cantilever, en caisses, en palettes ou encore spécifique à un conditionnement pour de l’archivage.

  • La mezzanine à double niveau

C’est elle qui va vous permettre de tripler votre volume de stockage. Sur deux étages, cette mezzanine est conseillée pour les besoins d’espaces supplémentaires importants et disposant d’une hauteur sous plafond adéquate. La conception est étudiée pour assurer une grande stabilité et une robustesse adaptée.

  • La mezzanine pour aménager des bureaux
Mezzanine industrielle pour l’aménagement de bureau supervisant l’atelier en contre-bas

Une mezzanine peut également être envisagée pour augmenter la surface de bureaux disponibles (mais aussi salles de réunion, salles de restauration, …). La particularité de ces mezzanines tient dans la délimitation et le cloisonnement de surfaces dédiés à ces fonctions. Il faudra également veiller à y apporter le réseau électrique pour une distribution dans les différentes pièces de la mezzanine ainsi assemblées ainsi que l’eau et un système d’évacuation des eaux usées si la construction de sanitaires est prévue. On utilise pour ce genre de mezzanines principalement des profilés porteurs laminés à chaud pour garantir une bonne stabilité de plancher.

  • La mezzanine avec cloisons

Sans constituer des pièces de vie à part entière, il peut être intéressant de concevoir une mezzanine avec cloisons. Qu’elles soient grillagées, vitrées, ou en tôles ondulées, elles apportent une sécurisation supplémentaire à votre stockage.

  • La mezzanine pour le picking

Une fois la structure de la mezzanine assemblée, on installe un ensemble de rayonnages ou de racks à palette destinés au stockage et au picking par les opérateurs lors de préparations de commandes. On peut ainsi organiser la disposition des produits de façon optimale et créer un système de repérage de façon à faciliter l’accès aux produits à récupérer.

Le coût et le temps d’installation d’une mezzanine industrielle

Comme nous l’avons vu précédemment, un des avantages majeurs de l’installation d’une mezzanine industrielle est qu’elle reste indépendante du reste du bâtiment qui la contient. Etant autoportée, elle ne modifie pas la charpente de votre usine ou entrepôt et se monte très rapidement. En cas de croissances commerciales rapides, cela peut être une solution particulièrement appréciée. Elle ne nécessite pas de démarches administratives particulières puisqu’elle n’exige pas de permis de construire. Suivant le volume de la mezzanine choisie, elle constituera indéniablement un coût à supporter pour l’entreprise mais qui sera considérablement plus avantageux en comparaison d’une extension de bâtiment ou de la construction d’un nouveau bâtiment.

Pour un kit mezzanine industrielle de 25 m2 sans la pose, supportant des charges légères (capacité de 250 kg/m2), les premiers prix de mezzanines industrielles peuvent se situer autour de 3000 €, sans garde-corps ni escalier. Comptez alors environ 5000 € avec les garde-corps et l’escalier. Pour une superficie de 100 m2 et une capacité de charge de 350 kg/m2, la facture pourra s’élever à 10 000 € HT, toujours sans la pose.

Installer une mezzanine industrielle : Les six points à vérifier au préalable

La première chose à définir si vous envisagez d’installer une mezzanine industrielle est de prévoir son emplacement à l’intérieur de votre bâtiment. Pour vous aider dans votre réflexion, nous vous invitons à réfléchir aux différents points suivants :

  • Si la mezzanine doit permettre la préparation de commande dans un flux logistique, il est intéressant de positionner la mezzanine de façon à optimiser au maximum la chaine de préparation pour que celle-ci soit la plus courte possible : Les colis devront être acheminés jusqu’à expédition suivant un plan d’acheminement réfléchi.
  • L’emplacement choisi ne doit pas gêner la circulation des marchandises et des personnes dans le reste du bâtiment. On veillera également à ne pas obstruer une arrivée de lumière naturelle, on prendra soin au contraire d’en tirer parti lors de l’étude du projet.
  • La hauteur et le sol du bâtiment doivent pouvoir supporter l’ensemble de la structure, les biens qui y seront stockés ainsi que les allées et venues du personnel. Il est impératif de vérifier la dalle du bâtiment et d’en vérifier sa résistance. Il faudra évidemment procéder sur un sol plan.
  • La hauteur du bâtiment est bien évidemment aussi un facteur prépondérant. Suivant la classification de l’entrepôt logistique (classe A, B ou C), il conviendra de vérifier avec le prestataire de mezzanine la hauteur sous plafond dont vous disposez. Pour les classes A conçues pour des activités bien spécifiques, la hauteur sous plafond est généralement de plus de 9,3 mètres et le sol possède une résistance de charge jusqu’à 5 tonnes / m2. Pour les classes B, la hauteur doit être supérieure à 7,5 mètres pour une résistance au sol de 3 tonnes / m2. Ces informations seront à renseigner auprès du prestataire en charge de dimensionner la mezzanine afin de vous orienter vers la gamme de mezzanines adaptée à votre bâtiment industriel.
  • On réfléchira dès à présent à la disposition et l’implantation de l’escalier que l’on choisira de sorte à faciliter le flux logistique.
  • En cas d’aménagement de bureau, on s’assurera de la mise en place et de l’accès au réseau informatique et électrique.

Dimensionner une mezzanine industrielle

Une mezzanine industrielle représente généralement une surface bien plus importante que les mezzanines de garage ou d’intérieur de maison.
On se doit d’être particulièrement attentif à l’aspect sécurité de la structure assemblée.

La conformité aux réglementations des moyens d’accès en hauteur

Dans le cas de l’achat d’une structure prête à être assemblée, vérifiez bien sa conformité à la norme CE-EN1090 qui définit les exigences techniques des structures métalliques. On peut également se renseigner auprès de l’INRS (Santé et sécurité au travail) et de la CRAM (Caisse Régionale d’Assurance Maladie) concernant les dispositions particulières recommandées à prendre en compte.
On retrouvera des hauteurs de rambardes normalisées à 1100 mm, la présence de garde-corps industriels pour éviter les chutes de personnes ainsi que d’objets roulants depuis la mezzanine. La hauteur sous plancher de la mezzanine doit être d’au minimum 2,20 m afin de garantir la libre circulation des personnes au sol.
En cas de manutention de palettes et autres objets volumineux, la mezzanine intégrera dans sa conception un sas à palettes (ou une barrière écluse) permettant de procéder en toute sécurité aux descentes et montées de charges.

Dimensionner le poids supporté

La capacité de charge attendue, qui varie généralement de 250kg/m2 jusqu’à 1000 kg/m2, définit la conception et le choix des matériaux de la mezzanine.
Pour des déplacements peu fréquents et le stockage de charges légères comme des archives, une masse surfacique de 250kg/m2 est suffisante.
Dès qu’on envisage des allers et venues plus fréquentes de personnes, on pourra prévoir une structure garantissant une stabilité jusqu’à 350 kg/m2. Enfin lorsqu’on envisage le stockage de masses lourdes ou le passage d’engins roulants, on portera son choix systématiquement sur une capacité minimale de 500 kg/m2.
Si vous faites appel à une société, n’hésitez pas à les consulter en décrivant précisément les charges stockées et les futures fonctions de la mezzanine.

Les professionnels fournissant ce genre de kits de structures proposent généralement une vaste gamme de charges admissibles allant jusqu’à 1 T/m2.
La flèche admissible est également un point à aborder si vous désirez limiter au maximum l’encombrement au sol des poteaux de la plateforme. La portée maximale traditionnellement autorisée dans ce type d’architecture est de 6,5 mètres, mais là encore mieux vaut vérifier la conception de la structure que vous avez achetée. La flèche ne doit de toute façon pas être supérieure à L/300, L pour la Longueur de la mezzanine.


Votre prestataire peut également vous proposer une architecture en porte-à-faux si des contraintes de dispositions venaient compromettre le choix de l’emplacement désiré. Le prestataire propose alors un treillis de mezzanine comportant potentiellement des contreventements type croix de Saint André ou « jambe de force » afin de garantir les capacités de charges que vous aurez demandées.
Si vous faites appel à une société extérieure pour la fourniture voire la pose de votre mezzanine industrielle, votre prestataire doit de toute façon vous solliciter pour ce genre d’informations techniques lui permettant d’ajuster son offre en fonction de votre besoin.

Sécuriser une mezzanine industrielle ou une plateforme de stockage

La mise en sécurité de la mezzanine est primordiale : On utilise pour cela des garde-corps, barrière écluse et un solide moyen d’accès

Les garde-corps

Le garde-corps vient sécuriser la plate-forme de la mezzanine en délimitant son périmètre à l’aide de poteaux généralement carrés, de lisses, d’une main courante tubulaire d’environ 30 mm de diamètre ainsi que d’une plinthe galvanisée en partie inférieure. Les garde-corps répondent aux normes spécifiant les exigences en ce qui concerne les moyens d’accès permanents en hauteur dans le domaine industriel. Comme nous l’avons vu, la rambarde possède une hauteur d’au moins 1100 mm et est équipée de lisses, sous-lisses et plinthes galvanisées de façon à garantir la sécurité du personnel en hauteur.

La barrière écluse / Le sas à palette

Afin de préserver l’opérateur de se retrouver directement à proximité du vide lorsqu’il manutentionne des charges en hauteur, l’implantation au sein de la mezzanine d’une barrière écluse aussi appelée « sas à palette » est particulièrement adaptée. Cet équipement va permettre à l’opérateur de faire descendre et monter des charges, le plus souvent sur palettes, en toute sécurité.
La structure, peinte en jaune, se compose de tubes mécanosoudés formant une sorte de cage dont l’ossature vient pivoter au-dessus de la charge qu’elle enferme.
L’opérateur vient monter les charges au niveau du plancher de la mezzanine à l’aide d’un chariot élévateur et vient glisser la palette à l’intérieur de la structure de la barrière écluse.
Une fois la charge positionnée sur la mezzanine et contenue dans le sas, par une opération de bascule de la structure, on vient condamner l’extrémité de la mezzanine ouverte sur le vide tout en libérant l’accès à la charge du côté intérieur de la mezzanine. La charge peut ensuite être récupérée pour être placée à l’endroit désigné sur la mezzanine. Ce système est le seul reconnu par la CRAM (Caisse Régionale d’Assurance Maladie) qui préconise des recommandations concernant la sécurité au travail.
La mezzanine industrielle doit pouvoir proposer cette option pour une manutention des palettes en toute sécurité et la prévention des TMS au personnel.

L’escalier et autres échelles d’accès

Le confort et l’ergonomie de l’escalier d’accès à la mezzanine joueront un rôle important pour la bonne rentabilité de votre espace ainsi créé.
Pour une mezzanine industrielle, on s’orientera naturellement vers des escaliers industriels inclinés à 38° ou à 45° selon la fréquence d’utilisation dont les marches sont anti-dérapantes. Ces échelles industrielles aussi appelés « échelles à marches » offrent une bonne profondeur de marche dont la hauteur est limitée à 250mm. L’escalier doit disposer de mains courantes de part et d’autre.
On veillera à ce que l’escalier réponde à la norme NF EN ISO 14122-3 et NF E85-015 pour être conforme à l’usage industriel qui en sera fait. La largeur normalisée vis-à-vis du code du travail et de la sécurité incendie est de 900mm. Elle pourra même allée jusqu’à 1400mm pour des plateformes de grandes dimensions ou exigeant une forte fréquence de passage.
N’hésitez pas en cas de besoin spécifique à solliciter votre prestataire pour équiper votre plateforme industrielle d’accès supplémentaires via des escaliers d’accès de secours ou encore des échelles à crinoline.

Protéger les produits entreposés

Vous pouvez renforcer la sécurité de votre mezzanine industrielle à l’aide de grille anti-chutes ou filets. Ces éléments apportent une sécurité quant à la chute d’objets depuis la plateforme et les risques potentiels sur les personnes circulant en contre-bas.
Ces protections sont obligatoires dans le cas de rayonnages non adossés à un mur.


Dimensionner, installer et sécuriser une mezzanine industrielle

La mezzanine industrielle se décline en différents types de structures conçues pour des fonctions diverses que nous allons détailler par la suite. Aussi appelée plateforme de stockage, mezzanine …

Aménager une mezzanine de garage

L’intérêt d’une mezzanine s’adapte particulièrement bien aux garages de maison ou aux box privatifs d’un immeuble.Sans constituer à proprement parler un espace de vie, la mezzanine de gara…

Bien penser sa mezzanine d’intérieur : Son utilité, son confort d’accès

Concevoir et réaliser une mezzanine peut décourager les plus audacieux d’entre nous, pourtant l’optimisation de cet espace en hauteur présente bien des avantages :La création d’une mezzanine…