Aménager une mezzanine de garage

L’intérêt d’une mezzanine s’adapte particulièrement bien aux garages de maison ou aux box privatifs d’un immeuble.
Sans constituer à proprement parler un espace de vie, la mezzanine de garage aussi appelée plateforme de garage permet de créer des rangements supplémentaires pour votre garage.
Si toutefois la hauteur de plafond est suffisante pour un tel aménagement, cet espace supplémentaire permet de stocker votre matériel de loisir saisonnier comme votre équipement de ski, de surf, de camping ou d’autres objets volumineux ou encombrants utilisés relativement ponctuellement (roues de voitures, pneus, vélos, cartons …).

Ce genre de mezzanine se prête bien à une construction à réaliser soi-même. Il existe d’ailleurs à cet effet une multitude d’offres proposant des kits mezzanine fournissant tout le matériel nécessaire pour l’assembler soi-même.
La mezzanine de garage peut se classer en deux architectures principales : Celle suspendue et encastrée dans les murs du garage et celle reposant sur des piliers. Cette dernière configuration de mezzanine correspond généralement aux mezzanines en kit que l’on trouve sur le marché.

La mezzanine offre une optimisation de rangement très appréciable

Choisir entre une mezzanine autoportée ou une mezzanine suspendue ?

La mezzanine de garage n’a généralement pas vocation à créer un nouvel espace de vie mais plutôt à offrir un espace de stockage supplémentaire. A cet effet la préconisation de laisser une hauteur minimale d’1m90 pour une hauteur de mezzanine du sol au plafond n’est plus forcément applicable. Dans le cas d’une plateforme, la hauteur peut être décidée en fonction aussi de la configuration du garage.
La présence d’une porte de garage motorisée peut venir contraindre l’espace disponible pour la mezzanine mais ne diminue pas pour autant la faisabilité d’une telle construction. Il faudra simplement veiller à prendre en compte au moment de l’étude du projet l’encombrement du mécanisme d’ouverture ainsi que le débattement de la porte.

La mezzanine sur pieds porteurs : Le kit mezzanine à assembler

Les kits mezzanine à assembler offrent une surface supplémentaire de stockage dont l’accès est facilité à l’aide d’une PIRL téléscopique.

Afin de faciliter le montage et de réduire les travaux à prévoir, les solutions de kit mezzanine pour garage permettent de gagner du temps et de vous offrir une solution clé en main pour votre stockage de garage.
Pour exploiter au maximum le volume de votre garage, ces solutions en kit vous offriront généralement une surface supplémentaire de 2 à 6 m2.
Le kit comprend tout le matériel nécessaire pour monter vous-même votre mezzanine. Généralement il s’agit d’assembler une structure autoportée en acier permettant de supporter jusqu’à 150kg/m2.
Le kit permet de venir positionner et assembler les différents éléments formant l’ossature de la mezzanine. L’ensemble est solidarisé et fixé par boulonnage. On vient ensuite positionner les éléments qui constitueront le plancher de la mezzanine. Le choix de l’acier apporte modernité et durabilité.
L’ossature métallique au final se compose de 4 piliers qui soutiennent la structure. Les 4 poutres principales forment le périmètre du plancher de la mezzanine. Le kit contient également des poutres secondaires intermédiaires qui viennent aider au maintien du plancher. On viendra poser celui-ci en dernier lieu.

L’assemblage du kit se fait grâce aux plans de montage fourni avec votre colis. Il est toutefois possible selon le prestataire choisi de faire installer le kit par leur service moyennant des frais supplémentaires.
L’avantage d’une structure autoportante est qu’elle limite grandement les travaux et impacte peu les murs adjacents. Elle peut rester désolidarisée du garage. Ce peut être une solution temporaire dans le cas d’une location par exemple où l’on veut limiter les perçages au mur ou pour éviter de laisser la structure lorsque l’on quitte l’habitation. De même la solution d’accès à la mezzanine peut rester indépendante de la structure et servir pour d’autres besoins. Une solution pratique consiste à disposer à proximité une Plateforme Individuelle Roulante (PIRL) de grande hauteur.
En revanche cette solution comporte un inconvénient essentiel qui est la présence des poteaux au sol. Ils viendront contraindre la libre circulation au sol. Cela peut être particulièrement problématique lorsqu’on veut garer un ou plusieurs véhicules.

La mezzanine suspendue

Créer votre propre mezzanine suspendue vous laissera une grande liberté dans le plan de charpente. Vous pourrez décider exactement de sa hauteur par rapport au sol et au plafond.
Le choix de privilégier une mezzanine suspendue évitera l’encombrement des piliers au sol et ne vous limitera plus sur cet aspect-là. Il vous suffira simplement de disposer d’une solution d’accès fixe ou mobile (échelle de meunier, droite ou escamotable).
Nous allons le voir en détail ci-dessous : La mezzanine de garage se prête bien à des travaux réalisés soi-même et il s’agit de la configuration de mezzanine pour garage la plus courante et souvent préférée à celle autoportée pour une utilisation à long terme.
L’enjeu résidera dans le choix de sa dimension en fonction de celle de votre garage ou de votre box.
En effet la fixation d’un plateau auto-porté entre les deux murs de votre garage oblige à vérifier les charges maximales admises en fonction de la distance entre les deux murs (leur portée). Pour un chantier relativement important il peut être intéressant de faire appel à un architecte pour vous garantir une solidité de l’ensemble de la structure.

Les mezzanines suspendues se fixent donc à la charpente ou à la structure du plafond grâce à différentes solutions (bastaings, madriers). Pour un garage, cette solution se prête bien à ce système car les murs du garage sont généralement porteurs et donc suffisamment solides pour supporter une structure suspendue.
Le choix du matériau s’oriente généralement vers le bois pour une maniabilité importante et un coût relativement faible. Il faudra néanmoins veiller à protéger au maximum l’installation de l’humidité afin de limiter la prolifération de moisissures.

Comment dimensionner sa mezzanine de garage ?

Où placer sa mezzanine ?

L’avantage du garage est qu’il ne dispose pas, le plus communément, de fenêtre ni de porte-fenêtre. L’entrée par la porte de garage constitue le plus souvent la seule ouverture. Il est donc plus facile d’envisager une mezzanine suspendue sur les murs latéraux du garage, souvent porteurs.
On peut dès lors choisir de placer la mezzanine directement au-dessus de l’entrée de la porte du garage, en veillant à prévoir son emplacement au-dessus du mécanisme motorisé si la porte en est pourvue.
On peut également venir insérer la mezzanine en fond de garage. On disposera ainsi du mur de pignon en fond de garage afin de s’y appuyer également pour consolider la mezzanine.

Préparer le plan de charpente de sa mezzanine

On considère ici que la construction de la mezzanine a lieu après la construction de la maison et de son garage. Lorsqu’une mezzanine est construite en même temps que la maison et ses dépendances, il est alors plus aisé de prévoir son dimensionnement et il peut être plus judicieux de procéder à la pose de la charpente après la construction de la mezzanine afin de se servir de celle-ci pour accéder au toit.
Comme nous l’avons évoqué, certaines règles de dimensionnement sont à respecter scrupuleusement pour garantir la solidité de l’ensemble et limiter le travail du plancher.
De façon générale, pour une mezzanine en bois, la portée entre les solives principales ne devrait pas dépasser 2,5 m. Pour des largeurs de mezzanine plus importantes on conseille de prévoir des poutres intermédiaires à fixer au sol ou au plafond.
On commencera par repérer les murs porteurs, sur lesquels seront fixés les bastaings, aussi appelés les madriers ou lisses, ou bien alors des sabots suivant la méthode de construction choisie.
Ces poutres de soutien ou ces sabots serviront de support aux solives transverses.
S’il s’agit d’une mezzanine construite dans un coin du garage, on ne pourra pas éviter l’ajout d’un poteau fixé au sol du garage pour l’extrémité du plateau qui n’est pas fixé au mur.

  • Le choix des matériaux pour une mezzanine

Nous allons voir que, pour les matériaux de la mezzanine, on distingue généralement deux grandes catégories : Les mezzanines en bois qui se prêtent bien aux réalisations à faire soi-même. Le bois offre en effet une bonne maniabilité et souplesse d’utilisation. L’autre solution consiste à utiliser du métal généralement de l’acier. Cette solution plus technique offre une opportunité intéressante lorsqu’on l’achète sous forme de kit pré-dimensionné à son projet.

  • Dimensionnement des solives

Commencer par dimensionner le nombre de solives c’est-à-dire le nombre de chevrons nécessaires pour couvrir la surface de votre plancher sachant que l’entraxe entre chaque solive doit être d’environ 40 cm au maximum.

  • Dimensionnement de la section des chevrons

La section des chevrons sera définie par la distance entre les murs porteurs de la structure (la portée) ainsi que par le poids que doit supporter le plancher. Il faudra également prendre en compte l’entraxe entre les solives.
Pour définir précisément cette section, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel de vente qui aura l’habitude de ce genre de dimensionnement.

Dimensionner le moyen d’accès à la mezzanine

Echelle de meunier pour une mezzanine de garage

Pour une mezzanine de garage, l’accès à celle-ci reste généralement occasionnel. Bien qu’il doive être sécurisé et pratique, on envisage rarement un accès quotidien surtout lorsque la mezzanine a vocation de rangement.
Si l’objectif est de laisser l’accès au sol le plus dégagé possible, on pourra se tourner vers des échelles classiques simples à déplacer à chaque fois que l’on veut accéder en hauteur. Cependant cette solution nécessite un peu d’effort et reste une solution d’appoint.

Pour conserver le sol du garage totalement vacant, on pourra privilégier une échelle escamotable ou pliable. Ces échelles livrées avec ou sans trappe permettent en quelques gestes de déplier ou au contraire de rabattre l’échelle de façon à laisser l’accès au garage complétement dégagé.
Si toutefois votre choix se porte sur ce type d’échelles, sachez qu’il vous faudra prévoir l’insertion de la trappe de l’échelle dans le plan de charpente de la mezzanine de façon à l’intégrer dans le solivage.

Une solution offrant un compromis encombrement/praticité intéressant reste l’échelle de meunier. En fixant au plancher une barre d’accroche et en disposant au sommet de l’échelle des crochets, on peut venir faire reposer l’échelle sur la mezzanine tout en la déplaçant aisément en la faisant glisser le long de la barre d’accrochage.

Combien coûte une mezzanine de garage ?

  • Mezzanine d’acier autoportée en kit

Les matériaux en acier vous reviendront plus chers que le bois à l’achat mais la fourniture en kit reste une option intéressante économiquement. Avec la pose par le prestataire, prévoyez un budget de 1000 à 1400€ le m2. L’achat du kit à monter soi-même reviendra bien moins cher, on compte environ 800 € pour une mezzanine de 6 m2 sans garde-corps et sans escalier.
En incluant les garde-corps pour un des côtés de la mezzanine ainsi que pour l’escalier lui-même, la facture s’élèvera à environ 1800 € tout compris.

  • Mezzanine en bois

o Sur pilier/autoportée : En faisant appel à un professionnel comptez entre 300 € et 500 € du m2, soit entre 1800 € et 3000 € pour une mezzanine de 6 m2.
o Suspendue : Là aussi si vous décidez de faire intervenir un professionnel prévoyez un budget entre 500 € et 700 € du m2 soit entre 3000 et 4200 € pour une mezzanine de 6 m2.

Comment faire soi-même une plateforme suspendue de garage ?

Réaliser soi-même le solivage d une mezzanine de garage

En fonction de la surface de votre mezzanine et du poids que vous souhaitez pouvoir faire supporter par le plancher, plusieurs solutions s’offrent à vous.
Voici les principales étapes pour créer le solivage de votre mezzanine de garage.

  • Pose des supports des solives

On commencera par définir l’emplacement des supports à fixer sur les murs latéraux qui vont soutenir la pose des solives. N’hésitez pas à venir tracer au mur les repères de la hauteur définie. Par exemple 2,5 m depuis le sol si l’on veut obtenir une hauteur sous plancher de la mezzanine de cette hauteur-là.
On vient ensuite poser le support des solives, ceux-ci peuvent être des sabots ou des étriers en métal sur lesquels on viendra encastrer les solives.
Ou alors si on a opté pour la pose de madriers aussi appelés bastaings, après avoir disposé les poutres à l’aide de chevillettes de maçon et vérifié leur niveau, on vient repérer les points d’ancrage avant d’effectivement fixés les madriers à l’aide de goujons d’ancrage. Les solives auront été au préalable perforé au foret à bois sur toute leur longueur.
On peut venir renforcer la structure par la pose de poutres centrées à la verticale des deux madriers.

  • Pose des solives transverses

Une fois les madriers posés, on vient procéder à la pose des solives transverses. Les solives sont ces pièces de bois de type chevrons que l’on vient placer horizontalement en appui sur les madriers afin de constituer le soutien du plancher de la mezzanine.
Suivant le plan de charpente défini, une étape supplémentaire consiste à venir fixer un chevron contre le madrier afin de venir encastrer chaque solive traversante à l’aide d’une encoche que l’on aura réalisé auparavant. Les solives traversantes viennent donc s’appuyer aux solives principales (les madriers avec leur chevrons) à l’aide de cette encoche.

Une fois l’ensemble des solives déposées, on viendra les positionner de façon à conserver un entraxe régulier d’environ 40 cm maximum. Les solives bien positionnées, on vient les clouer en greffe à leurs supports. Dans certains cas, on peut venir renforcer la structure à l’aide d’entretoises entre les solives. Ces entretoises vont permettre de conserver l’entraxe fixe entre deux solives et solidariser l’ensemble des solives entre elles. Les entretoises sont positionnées en décalage de quelques centimètres les unes par rapport aux autres de façon à faciliter leur fixation par clouage à travers les solives et on dispose généralement une entretoise proche de chaque mur porteur de la structure.

Il est recommandé de fixer la dernière solive traversante dans un mur de pignon (murs extérieurs de la maison qui ne contiennent pas de portes ou portes-fenêtres). Pour cela venez plaquer la solive contre le mur et fixez-là à l’aide de goujons d’ancrage.

  • Dépose des dalles d’agencement


On peut alors venir disposer les dalles d’agencements qui formeront le plancher. On conseille de privilégier les dalles de plancher 3 plis OSB3 d’une épaisseur minimale de 18mm. Ces dalles osb3 apportent une très bonne résistance mécanique et sont adaptées pour résister dans un milieu même humide.

Commencez par déposer une première dalle contre un des murs puis continuez ainsi de suite en encastrant chaque dalle adjacente jusqu’à former une première ligne de pose. Chaque dalle de plancher doit reposer sur 3 appuis au minium sauf aux extrémités où l’on peut tolérer seulement deux appuis.

On procède ensuite au vissage des panneaux sur les solives à l’aide de 3 points tous les 15cm pour les solives principales et de 2 points tous les 30cm pour les solives intermédiaires. Chaque vis doit permettre de répartir le tiers de sa longueur dans la plaque et les deux tiers restants dans la solive.
En fonction du plan défini, on pourra disposer les panneaux en décalés d’un rang sur l’autre de façon à ne pas concentrer le changement vers une deuxième rangée de dalles sur une même ligne transverse.

Comment réaliser une mezzanine autoportée ?

Comment réaliser soi-même une mezzanine autoportée ?

A la différence de la mezzanine suspendue, il vous faudra, avant la construction du solivage, commencer par préparer l’ossature sur pieds porteurs.

  • Les pieds porteurs

La mezzanine viendra s’appuyer et reposer sur 4 piliers de bois que l’on viendra sceller dans le sol et qui serviront de base pour la disposition des 4 solives principales qui délimiteront la surface du plancher. Pour cette structure porteuse, on choisira des essences de bois tels que le pin et le sapin qui offrent une composition avec peu ou pas de nœuds et sont faciles à raboter.

Pour une structure maximale de 2,5 m x 2,5 m, les piliers doivent avoir une section de 15 cm x 15 cm a minima. Idéalement on utilisera des piliers porteurs faisant toute la hauteur du sol au plafond du garage et non pas jusqu’au plancher de la mezzanine. Cela permet d’accroitre la robustesse de l’ensemble. Si le contexte le permet, il est également conseiller de venir fixer la structure autoportée au mur.

  • Les solives principales

Les solives principales formeront le périmètre du plancher de la mezzanine de garage. Elles reposent sur les pieds porteurs que l’on vient de fixer. On viendra les fixer sur les piliers à l’aide de sabots ou étriers. Une solive principale ne doit pas admettre de largeur inférieure à 17,5 cm et son épaisseur doit être d’au moins 6,5cm.

  • Le solivage

Comme pour la version suspendue, on viendra procéder au solivage du plancher de la mezzanine. On assemble alors les solives intermédiaires aux solives d’encadrement à l’aide de sabots métalliques.
Là aussi les règles de dimensionnement concernant l’entraxe doivent être respectées. On procède dans un dernier temps à la pose des dalles de plancher comme décrit pour la mezzanine suspendue.

Acheter un kit de mezzanine autoportée en métal à assembler par boulonnage

Acheter une mezzanine sur mesure délivrée en kit est un choix judicieux si l’on veut s’éviter le calcul du dimensionnement et du choix des matériaux.
En faisant appel à une société distribuant des kits à assembler soi-même, vous n’aurez qu’à fournir vos données d’entrée et vos souhaits de configuration pour obtenir une solution sur-mesure et adaptée à votre garage.
Il vous faudra :

  • Donner les dimensions de la mezzanine métallique attendue : Longueur, largeur, hauteur allant du sol du garage au plancher de la mezzanine
  • Décider de la forme des poteaux souhaités (carré ou circulaire)

La hauteur du passage sous la mezzanine sera alors automatiquement dimensionnée.

  • Choisir votre escalier parmi la gamme de modèles proposés, sa position et son orientation par rapport à la mezzanine ainsi que le matériau des marches souvent laissé au choix du client.
  • Choisir le ou les garde-corps de la mezzanine, ainsi que celui de l’escalier.

Il vous faudra ensuite suivre le plan de montage fourni avec le kit.


Dimensionner, installer et sécuriser une mezzanine industrielle

La mezzanine industrielle se décline en différents types de structures conçues pour des fonctions diverses que nous allons détailler par la suite. Aussi appelée plateforme de stockage, mezzanine …

Aménager une mezzanine de garage

L’intérêt d’une mezzanine s’adapte particulièrement bien aux garages de maison ou aux box privatifs d’un immeuble.Sans constituer à proprement parler un espace de vie, la mezzanine de gara…

Bien penser sa mezzanine d’intérieur : Son utilité, son confort d’accès

Concevoir et réaliser une mezzanine peut décourager les plus audacieux d’entre nous, pourtant l’optimisation de cet espace en hauteur présente bien des avantages :La création d’une mezzanine…