Télésurveillance : Comment protéger son site logistique ?

La surveillance et la sécurisation dans le milieu du transport et de la logistique revêt une importance particulière: Les flux fréquents de marchandises, véhicules et personnes (visiteurs et employés) constituent des facteurs de risques à prendre en considération et à sécuriser.

Cela résulte le plus souvent en une zone de forte agitation et rotation et les intentions malveillantes sont à surveiller avec la plus grande précaution.

La télésurveillance couvre plusieurs domaines de sécurisation tels que le contrôle d’accès, la vidéosurveillance, la détection d’intrusion, voire la détection d’incendie. Elle possède de multiples bénéfices : Elle permet de lutter contre le vol externe et la démarque interne, de dissuader les malfaiteurs, de surveiller les espaces sensibles et d’agir en cas d’intrusions ou d’autres actes de malveillance.

La vidéosurveillance peut également être d’une aide précieuse en cas de litiges ou de preuves nécessaires à la réparation d’un préjudice.

La mise en place d’un système de télésurveillance doit tout d’abord commencer par l’analyse de vos besoins. Elle se justifie par l’activité et les besoins de l’entreprise. Elle doit également considérer la sensibilité de la localisation du site, s’il s’agit d’une zone industrielle, isolée ou non, très fréquentée. On évaluera ensuite la valeur des marchandises stockées et leur durée de stockage.

Caméra de type dôme très répandue pour la surveillance des entrepôts logistiques

Composante essentielle d’une télésurveillance d’un entrepôt logistique : La vidéosurveillance

La vidéosurveillance d’un entrepôt de logistique comprend tous les appareils et systèmes mis en place pour filmer toute action s’y déroulant, que ce soit à l’intérieur du bâtiment ou en périphérie (parking, quais de chargement, espaces extérieurs de circulation dans l’espace clôturé).

La vidéosurveillance est donc une des composantes permettant de couvrir différents aspects de sécurité tels que la détection des personnes, la lecture et la reconnaissance des plaques d’immatriculation ou encore la traçabilité des colis.

Vidéosurveillance à l’intérieur d’un entrepôt de logistique

La vidéosurveillance de ses salariés pendant leurs heures de travail est encadrée juridiquement. Il s’agit de la loi n°95-73 du 21 janvier 1995 relative à la sécurité (modifiée par la loi du 23 janvier 2006) qui stipule les règles et les limites du droit à la télésurveillance au sein d’une entreprise.

Un tel système mis en place doit être déclaré auprès de la CNIL et être présenté au comité d’entreprise et aux salariés.

  • Caméra de surveillance à l’intérieur de l’entrepôt logistique

La vidéosurveillance implique tout d’abord la mise en place de caméras de surveillance à l’intérieur des locaux de l’entreprise. Il existe différents types de caméras prévus à cet effet. Les caméras de type dôme sont particulièrement adaptées à une installation en intérieur et sont les plus répandues.

Leur coût relativement faible (de 300€ à 400€ l’unité) les rend accessible et permet d’en positionner plusieurs pour couvrir le maximum de surface.

Ces caméras de type dôme restent discrètes et peuvent être protégées contre le vandalisme grâce à leur boitier qui protège la lentille.

Elles sont en revanche moins bien adaptées pour l’extérieur pour une utilisation à long terme, l’objectif ayant tendance à prendre les saletés et donner une moins bonne visibilité au fur et à mesure de son utilisation.

Les caméras sont reliées au réseau (type IP) et autorisent un accès à distance aux images de haute qualité.

Utilisées sans système de télésurveillance, leur exploitation devra être faite en interne, c’est pourquoi il est plus commun de combiner une vidéosurveillance avec un système de télésurveillance qui va permettre de tirer profit au maximum des images filmées.

On peut toujours décider de mettre en place en interne un logiciel de supervision mais cela doit être dimensionné en fonction de la taille et de la criticité du site à gérer.

  • Traçage de colis à l’intérieur d’un site logistique

La vidéo s’utilise également pour tracer chaque colis en son point de scannage et d’y associer une séquence vidéo. Cette technologie lutte contre les pertes, vols ou dégradations de colis. La recherche de colis via le logiciel se fait à l’aide du code-barre figurant sur le colis et est identifiable via la caméra de surveillance.

Vidéosurveillance en périmétrie d’un entrepôt de logistique

Les vols en périmétrie d’un entrepôt constituent la majorité des vols occasionnés.

Ils ont lieu le plus souvent lorsque l’entrepôt est surchargé et que les conteneurs restent non déchargés à quai. Il s’agit aussi des chargements anticipés le vendredi pour un départ le lundi matin mais occasionnant des risques de vols durant le week-end.
D’autres actes malveillants consistent malheureusement à dégrader des véhicules, ou encore siphonner du carburant.

  • Caméra de surveillance en périmétrie de l’entrepôt

Ici on se tourne idéalement vers l’installation de caméras PTZ, particulièrement bien adaptées pour superviser et couvrir une large zone extérieure. Elles sont idéales pour les quais de chargement, et de déchargement, les zones de pickings, les parkings, …

Les caméras PTZ possèdent une lentille motorisée qui peut se déplacer vers la gauche ou la droite, vers le haut ou le bas. Son zoom optique offre également la possibilité de faire le focus sur une zone en particulier sans perdre trop en résolution.
Il faut compter un investissement à partir de 1500€ pour une unité.

La vidéosurveillance en périmétrie d’un entrepôt englobe également les systèmes de lecture et reconnaissance de plaques d’immatriculation (LAPI). Les barrières automatiques sont alors couplées et asservies en fonction de leur reconnaissance ou non de la plaque d’immatriculation enregistrée dans votre base de données, évitant ainsi la présence d’un gardien et le coût associé.

Les caméras infrarouge ou spotlight sauront prendre le relais dès la nuit tombée. La technologie infrarouge garantit une résolution élevée si la portée reste dans la limite de ses capacités. La version « spotlight » comprend un projecteur qui a également une fonction dissuasive lorsqu’il se déclenche.

  • Les systèmes de détection d’intrusion en périmétrie

On entend par là tous les systèmes destinés à détecter des mouvements, chocs ou bris de vitre.
Cela peut consister à installer des alarmes intrusions, barrières infrarouges, des détecteurs de mouvements qui combinés avec les séquences vidéo peuvent lancer des alertes push et faire appliquer les consignes en cas de danger avéré. Techniquement c’est un dispositif électronique dont le but va être de dissuader et faire fuir les malfaiteurs.

Lorsqu’on les intègre à un système de sécurité plus poussé, de tels détecteurs peuvent déclencher des automatismes tels que le verrouillage des portes ou l’activation de lumière.

La détection peut porter sur une simple identification d’un humain ou animal mais le paramétrage du logiciel associé intègre des paramètres de timing (autoriser l’accès pendant une certaine période de temps) ou encore avec des conditions de trajectoire autorisée. De tels scénarios limitent l’accessibilité tout en permettant de gérer une productivité logistique.

Où positionner vos caméras de vidéosurveillance pour optimiser la visibilité de votre site logistique ?

Caméra de surveillance à l’extérieur en périmétrie de l’entrepôt de stockage

Comment définir l’emplacement de votre caméra de surveillance de site logistique ?

Dans un premier temps demandez-vous si vous souhaitez que votre caméra soit plutôt visible ou au contraire cachée de la vue. Une caméra bien visible est un moyen de dissuasion efficace mais le risque est qu’elle soit vandalisée. Il existe cependant des boitiers protecteurs pour éviter leur dégradation.
Une caméra de surveillance se pose généralement sur les murs du bâtiment ou au plafond. L’angle choisi doit offrir une vision large et optimale de la zone à protéger, la caméra se situe alors au mieux dans l’angle formé par deux murs.

Quelle hauteur est adéquate pour une caméra de surveillance ?

Une fois l’emplacement choisi sur le mur intérieur ou extérieur, l’idée est de placer la caméra suffisamment en hauteur pour éviter qu’un individu puisse y avoir accès et ainsi vous prémunir du vol ou du vandalisme.
En revanche, placer une caméra trop en hauteur engendre le risque de perdre en détails et de ne pas pouvoir bien distinguer les visages.

Ceci est d’autant plus critique s’il s’agit d’une caméra infrarouge pour les surveillances nocturnes, leur portée nécessite une distance raisonnable de la cible à observer.
La hauteur adéquate se situe généralement entre 2 et 3 mètres pour les caméras en intérieur.
En extérieur placer la caméra jusqu’à une hauteur de 5 mètres offre une vision panoramique pour surveiller une zone plus vaste.

Comment positionner l’éclairage à proximité d’une caméra de surveillance ?

L’éclairage doit se situer à proximité de la caméra pour permettre un éclairage suffisant. En extérieur évitez de placer la caméra directement face au soleil ce qui aurait pour conséquence de provoquer un éblouissement et des images de mauvaise qualité, difficiles à exploiter.

Pourquoi nettoyer une caméra de surveillance ?

Vos caméras doivent faire l’objet d’un nettoyage méticuleux et régulier pour garantir des images toujours nettes. Cet entretien permet également de vérifier le réglage de la mise au point de l’objectif. Pensez également à contrôler l’état des connexions et des câbles.

Optimiser le champ de vision des caméras de surveillance

Afin d’optimiser la couverture de votre surveillance, on propose d’utiliser plusieurs caméras. Cette technique permet de couvrir un maximum d’angles morts et de rendre impossible la non-détection d’un intrus. N’hésitez pas à réaliser quelques tests pour vous assurer d’une couverture complète.

Evidemment les caméras grand angle et type PTZ sont prévus pour offrir une vision la plus large et étendue possible.
Il existe aussi des caméras montées sur rail : A l’aide d’un chariot fixé au plafond, la caméra est libre de se déplacer pour couvrir des zones à 360°.

La télésurveillance comme contrôle des paramètres techniques

Ici il n’est plus question de sureté mais de contrôle technique et qualité. L’installation d’un système de télésurveillance offre l’opportunité d’être combiné au système de surveillance en termes de risques techniques. On entend par là la détection de défauts sur la chaine de froid par exemple, la panne d’un équipement spécifique que ceux-ci soient d’origine malveillante ou purement technique.

Sous-traiter un système de télésurveillance offre l’opportunité d’associer l’ensemble de ces domaines à surveiller.
Les défauts techniques d’exploitation peuvent donc être détectés par la télésurveillance : Il peut s’agir de défauts sur la température, la climatisation, la ventilation, le risque incendie, un sas mal fermé, ou un risque d’inondations. Ces paramètres peuvent donc aussi avoir une fonction de détection de malveillance.

Sous-traiter la télésurveillance de son site logistique

Centres de télésurveillance d’un site logistique

Des centres de télésurveillance offrent des solutions de sous-traitance 24h/24 et 7j/7. Elles consistent le plus souvent en un forfait comprenant différentes prestations, telles que la mise à disposition des équipements de surveillance, la confidentialité des informations ou encore l’exploitation des images en cas de danger avéré.
Les logiciels de supervision proposent des solutions de gestion multisites, et facilitent une consultation et un pilotage à distance.

Les forfaits se structurent sous forme d’abonnement mensuel pouvant aller de 40 à 500 €.

Gardiennage d’un entrepôt de logistique

En cas de risques réels ou d’un environnement particulièrement sensible (marchandises, localisation, …) la télésurveillance peut nécessiter en complément la présence physique d’un vigile avec un chien. Cette formule renforce la sécurisation du site mais elle reste bien évidemment onéreuse et contraignante.


Quelles sont vos obligations en tant qu’employeur concernant la formation de votre personnel aux échafaudages ?

Vous venez d’acheter un échafaudage fixe ou roulant de moins de 24 mètres et vous vous demandez ce que dit la législation concernant la formation de vos employés en lien avec leur utilisation ? Vous t…

Comment assurer la maintenance préventive des installations d’un ERP ?

Les Etablissements Recevant du Public (ERP) regroupent l’ensemble des bâtiments pour lesquels l’accès au public est autorisé, que celui-ci soit libre, payant, restreint ou même sur invitation. Créatio…

Télésurveillance : Comment protéger son site logistique ?

La surveillance et la sécurisation dans le milieu du transport et de la logistique revêt une importance particulière: Les flux fréquents de marchandises, véhicules et personnes (visiteurs et employés)…