Relamping LED de grande hauteur : Comment procéder en toute sécurité ?

Le relamping ou « relampage LED » définit le remplacement d’un parc ou système d’éclairage par des solutions de meilleur rendement énergétique, en utilisant des éclairages à LED. En effet l’éclairage LED procure une meilleure efficacité lumineuse, que l’on mesure en lumens par watt. Il émet donc plus de lumière tout en consommant moins d’énergie que les anciennes générations d’éclairage. En consommant moins d’électricité et en étant fabriqués à partir de matériaux recyclables, les diodes électroluminescentes (LED) participent à la réduction de l’empreinte carbone.

Système d’éclairage LED dans un centre commercial

Qu’appelle-t-on « Relamping » ?

Le terme « relamping » désigne généralement les opérations de renouvèlement du système d’éclairage des grandes surfaces industrielles ou commerciales ainsi que les infrastructures pour lesquelles l’éclairage joue un rôle important à la fonction du bâtiment, mais il peut désigner toute action de remplacement des luminaires par des gammes de dernières générations.

Le relamping désigne également l’action de nettoyer les réflecteurs ainsi que celle de réparer les composants défectueux.
Le relamping en hauteur concerne plus spécifiquement le renouvellement du parc d’éclairage d’infrastructures avec de très grandes hauteurs sous plafond (halls de production industrielle, halls de stockage, gymnases, salles de spectacle, centres commerciaux, grandes surfaces de distribution, établissements publics, enseignes lumineuses publicitaires, …).
Pour ce genre d’infrastructures, le relamping fait l’objet d’une intervention spécifique. Le système d’éclairage de ce genre de bâtiment étant particulièrement énergivore, son renouvèlement permettra de diminuer à la fois drastiquement l’impact environnemental et d’économiser sur les dépenses énergétiques.

Les différentes formes de Relamping

L’appellation « Relamping » peut revêtir différents niveaux d’interventions :

  • Relamping curatif

Le relamping curatif est adapté aux petites structures dont l’ensemble du parc d’éclairage n’excède pas 50 unités. Il s’agit de procéder au remplacement « un par un » de chaque source d’éclairage par une solution plus économique. Aucun chantier spécifique n’est requis, simplement le remplacement de l’ampoule, du spot ou tube luminaire par son équivalent LED. Cette solution facile à mettre en place reste néanmoins coûteuse du fait de l’achat de matériel en faible quantité et des interventions fréquentes du personnel de maintenance.

  • Relamping total du parc d’éclairage

Un relamping peut constituer une opération de maintenance préventive à l’initiative de l’entreprise ou de l’organisme concerné. L’intervention est planifiée et structurée de façon à réaliser la prestation en une seule fois, généralement par une entreprise externe. Cette opération globale permet l’achat du matériel (ampoules, tubes et spots lumineux) en grosses quantités, ce qui permet des économies substantielles.

  • Optimisation de l’installation d’éclairage existante

Sans impliquer un renouvèlement total du matériel d’éclairage, il existe des solutions d’automatisation à mettre en place sur un système d’éclairage existant, afin de mieux contrôler la consommation (système de détection de présence par exemple) ou de simplement réduire le nombre de luminaires.

Qui est concerné par le « Relamping »?

Le relamping concerne directement les services de maintenance, les services techniques, les agents d’entretien ou encore les gardiens d’immeubles.
A plus grande échelle, pour les entreprises et grosses infrastructures commerciales, c’est une intervention à anticiper comme une opération de maintenance préventive à part entière.

Généralement confiée à une entreprise extérieure, faire appel à un expert permet de bénéficier d’une parfaite prise en charge de l’opération et d’une garantie de Retour sur Investissement (ROI).
L’expert procèdera dans un premier temps à un état des lieux du parc d’éclairage et de l’installation globale. En définissant avec l’entreprise ou l’organisme en charge un plan d’action adapté, l’ensemble des contraintes et besoins sera abordé et analysé. Enfin il sera possible avant d’engager les travaux d’évaluer d’ores et déjà les économies attendues.

Pourquoi effectuer un « Relamping »?

Les nombreux avantages du relamping

Le relamping apporte de nombreux bénéfices et il est recommandé de procéder à un renouvèlement de son parc d’éclairage sans attendre les défaillances de celui-ci. En effet il est préférable de le planifier et de l’entreprendre comme une véritable source de gain économique et environnemental.
Actuellement on évalue à 80% les sources d’éclairage en entreprise qui seraient énergivores, il y a donc un fort potentiel d’optimisation en termes d’économies et de souci environnemental.
Il est clair qu’un tel renouvèlement nécessite un investissement tant au niveau matériel (les éclairages LED coutent environ 5 fois plus chers que leurs équivalents obsolètes), qu’au niveau de la sous-traitance avec l’intervention d’une entreprise extérieure. Nous verrons que le ROI est facilement calculable avant le démarrage de la prestation et que l’on peut prévoir un amortissement relativement intéressant.

  • Gain financier du relamping

Le premier gain attendu est évidemment financier. En divisant la consommation électrique de 2 à 5 fois la consommation d’alors, le relamping permet de faire des économies importantes lorsque l’on sait que l’éclairage constitue 30% de la facture énergétique des entreprises. D’autres économies seront réalisées notamment au niveau de la maintenance car un parc renouvelé bénéficiera d’une durée de vie de 5 à 7 ans sans intervention et une facture de maintenance pouvant être divisée jusqu’à 10 fois. Les diodes électroluminescentes ont en effet une résistance et une durée de vie exceptionnelles notamment grâce à leur faible échauffement.

  • Le Relamping, un signe d’engagement en termes de RSE

L’entreprise réalise ainsi une action à fort engagement environnemental et éco-responsable. Le gain est aussi celui de l’image. En éradiquant les éclairages à incandescence et halogène, considérés comme les plus consommateurs en énergie, en augmentant la durée de vie de son matériel et en diminuant sa consommation électrique, l’entreprise envoie un message fort en termes de RSE (Responsabilité sociétale des entreprises).

  • Gain socio-professionnel du relamping

Le gain est aussi socio-professionnel. Les nouvelles technologies d’éclairage apportent plus de bien-être aux employés, une meilleure qualité de lumière (intensité lumineuse immédiate) et plus de confort (pas de chauffe importante). C’est aussi une meilleure sécurité qui en découle.

  • Plus-value du relamping en cas de revente

Pour les habitations, c’est une plus-value également en cas de revente.

  • Performances techniques accrues grâce au relamping

L’utilisation des technologies LED autorise enfin des gains techniques, en permettant par exemple des allumages fréquents sans en diminuer la durée de vie. Elles sont aussi compatibles avec les systèmes de détecteurs de présence.

Que dit la loi concernant la nécessité de procéder à un relamping?

Sans être coercitives, plusieurs actions ont été proposées par les pouvoirs publics afin d’inciter les entreprises et organismes à mettre en place des mesures de leur propre initiative pour limiter la consommation énergétique et rendre les infrastructures plus propres pour l’environnement.
Certains labels visent justement à faire reconnaître et légitimer les entreprises dans leurs démarches. Il s’agit du label BBC pour Bâtiment Basse Consommation, le label RT 2012 ou encore celui de 2020 (RT 2020). Ces démarches peuvent bénéficier de subventions financières telles que les crédits d’impôt sur la transition énergétique, les primes Energie, …

Comment se déroule une prestation de relamping par une société extérieure ?

Une entreprise spécialisée vous proposera dans un premier temps de faire l’inventaire de vos besoins et contraintes, elle pourra ensuite vous suggérer la solution la plus pertinente adaptée à votre situation et votre budget. Vous bénéficierez de ses connaissances et avantages en termes de choix et de coût de matériels afin d’obtenir le meilleur rapport qualité/prix.
Avant la validation du contrat vous aurez une vue du coût global de l’opération avec le ROI attendu basé sur vos consommations réelles jusqu’alors.

Comment choisir ses nouveaux luminaires dans le cadre d’un relamping ?

Relamping design proposant un éclairage diffus

Le choix des luminaires dépend de plusieurs facteurs : la surface à éclairer, l’intensité lumineuse attendue, la hauteur sous plafond, la pollution générée par le lieu ou encore la présence d’humidité.
Les lampes à incandescence et halogènes sont maintenant interdites à la vente. Le choix des luminaires se porte donc majoritairement sur les diodes électroluminescentes (LED) qui sont la solution idéale à privilégier. Les modèles fluorescents compactes, aussi appelés « ampoules à basse consommation » ou à « économie d’énergie » ont l’inconvénient de mettre du temps avant d’illuminer à leur capacité maximale.
Une opération de relamping est souvent l’occasion de redéfinir l’éclairement global attendu. Avant de procéder à l’achat des luminaires, pensez tout d’abord au rendu que vous souhaitez obtenir en fonction notamment de l’activité du local.
Plusieurs aspects sont à prendre en compte lors de l’achat des luminaires en vue d’une opération de relamping :

  • L’efficacité lumineuse

L’efficacité lumineuse (en lm/W) correspond au quotient du flux lumineux émis en lumen par la puissance consommée de l’appareil. C’est ce facteur qui garantit l’efficacité énergétique et la durée de vie de l’appareil.

  • Qu’est-ce qu’un lux?

Le lux équivaut à 1 lumen par m2 : Cette unité sert de base de calcul à la quantité d’éclairage d’une pièce en définissant l’éclairement lumineux en fonction des mètres carrés à éclairer.

  • L’indice de rendu de couleur (IRC)

L’indice de rendu de couleur ou IRC évalue la capacité à restituer les couleurs. Lorsque l’IRC est égale à 100, il correspond à la perception d’un élément sous lumière naturelle. Il doit être au-dessus de 80 pour garantir un bon rendu de couleur.

  • Températures de couleur

Les températures de couleur varient de l’orangé au bleu et permettent de créer une ambiance lumineuse.

  • Taux d’éblouissement UGR

Le taux d’éblouissement d’inconfort, compris entre 10 (faible éblouissement) et 30 (fort éblouissement) a pour dénomination le facteur UGR. Il est conseillé de le choisir le plus faible possible.

Ces critères doivent être soigneusement sélectionnés en collaboration avec l’entreprise extérieure en charge du relamping. Si vous procédez par vous-même, veillez à passer en revue ces différents paramètres lors de l’achat du matériel de remplacement.
Les modèles fluocompactes ont l’avantage d’avoir un IRC élevé.

Avec une durée de vie moyenne de 20 000 heures, les LED se trouvent sous toutes les formes et sont donc particulièrement adaptés au relamping. L’efficacité lumineuse est bien sûr optimale avec cette nouvelle technologie (jusqu’à 120 lm/W), le panel de température de couleur y est aussi très vaste et permet de personnaliser l’ambiance lumineuse que ce soit pour de l’éclairage général ou des enseignes commerciales (vitrine, accentuation, mise en avant de produits, …).
Pour les différences pièces d’une habitation, l’intensité lumineuse maximale des pièces reste en général inférieure à 250 lux.

Pour les espaces de forte activité (bureau, atelier) ou de circulation (couloirs, entrée) on privilégiera une intensité lumineuse de 350 à 500 lux. Les commerces supportent un éclairement moyen allant de 500 à 800 lux. Pour les industries demandant un travail de précision, l’éclairement peut aller jusqu’à 1000 lux, mais un lieu de stockage (entrepôt) nécessitera quant à lui un éclairement beaucoup plus modéré (environ 150 lux).

La quantité de Lux produite par une source lumineuse s’additionne bien sûr des autres sources lumineuses placées dans la même pièce. Ainsi il est assez facile de déterminer pour un volume donné le nombre de points lumineux nécessaires pour qu’en fonction de leur quantité d’éclairement produite on obtienne l’éclairement global voulu. Pour rappel, en passant par une entreprise extérieure vous pourrez bénéficier de prix plus avantageux sur le matériel qu’en l’achetant au détail par vous-même.

Comment procéder en toute sécurité au relamping de grande hauteur ?

L’utilisation d’une plateforme individuelle roulante en aluminium peut suffire pour des interventions de hauteur standard.

Sécurité, signalisation et prévention d’accès à la zone d’intervention lors d’un relamping en hauteur

Des mesures doivent être prévues pour éviter toute chute de personnes lors d’interventions de relamping notamment lorsque la zone est d’ordinaire passante. De même si l’intervention se situe près d’une ouverture donnant sur le vide (fenêtre, escalier, …), il faut veiller à en protéger l’opérateur par la condamnation de ces ouvertures ou la mise en place de garde-corps provisoires.
Evidemment on commencera toujours par couper le courant au niveau du boitier à fusibles avant toute intervention et de manipuler l’ampoule avec des mains parfaitement sèches voire en utilisant des gants isolants.
Les équipements de protection individuels spécifiques aux travaux en hauteur sont également indispensables avant de commencer l’intervention.

Remplacement d’un luminaire en hauteur

En cas de manipulation en hauteur sur un éclairage au plafond, il vous faudra tout d’abord retirer le plafonnier. Si celui-ci est maintenu par des vis, retirez-les à l’aide d’un tournevis. S’il possède un mécanisme à encoche, appuyez légèrement sur le plafonnier afin de le tourner et ainsi de l’enlever. Dans le cas où le plafonnier n’est pas vissé, il suffira de le faire tourner pour le détacher.
Parfois l’utilisation d’un extracteur d’ampoule télescopique vous facilitera le remplacement du luminaire.

Accès en hauteur dans les espaces réduits

Bien que l’utilisation d’échelles, d’escabeaux ou de marchepieds ne peut constituer un poste de travail permanent ou répétitif, il peut parfois demeurer la seule solution permettant un accès relativement aisé au système d’éclairage au plafond ou faux-plafond tel que dans un « Open Space » où l’encombrement des bureaux réduit considérablement l’utilisation d’autres systèmes d’accès en hauteur qui seraient cependant plus sécurisants.
Ces matériels sont considérés par la règlementation comme des équipements de travail permettant un accès en hauteur mais pas comme des équipements pour le travail en hauteur. Veillez au moins à assurer la stabilité du matériel, à disposer d’une prise et d’un appui surs (privilégiez alors une échelle double ou un escabeau) et à porter des charges seulement légères et peu encombrantes. Votre équipement doit évidemment comporter la mention NF. Mieux vaut donc privilégier d’autres moyens plus sécurisés si l’encombrement le permet.
Par exemple, vous pouvez plutôt utiliser une Plateforme Individuelle Roulante (PIRL) qui vous offre un plancher muni d’un garde-corps pour intervenir en hauteur en toute sécurité.

Accès à l’éclairage pour des hauteurs sous plafond standards (habitations, garages, …)

Les échafaudages offrent une première solution d’accès sécurisée en hauteur. La norme NF E 85 200 s’applique aux échafaudages d’une hauteur maximale de 5 m et concerne une utilisation domestique.
Pour les accès en hauteur de 3 mètres, certains échafaudages sont spécialement conçus pour accéder aux petites pièces de la maison et permettent par un système de pliage rapide de passer aisément les portes et de travailler en toute sécurité dans des endroits relativement restreints.
Pour les habitations aux hauteurs de plafond jusqu’à 5 m (mezzanine, maison d’architecte), le choix de luminaires en suspension peut être plus adapté pour permettre d’habiller le volume de la pièce et de bénéficier d’une meilleure diffusion de la lumière. La pose de tels luminaires relativement encombrants nécessite de procéder en toute sécurité avec un échafaudage adapté.
Pour certains hangars et locaux industriels ou commerciaux, un échafaudage est parfois suffisant en fonction de la hauteur sous plafond. Grâce à leur surface de travail en longueur, l’échafaudage peut être l’équipement idéal pour les remplacements de tubes luminaires installés les uns à la suite des autres.

Accès au système d’éclairage pour des hauteurs sous plafond très élevées (halls logistiques, usines, centres commerciaux,…)

L’utilisation d’échafaudages ou de nacelles élévatrices pour le relamping sous de très grandes hauteurs est souvent nécessaire.

L’accès à une plus grande hauteur doit faire l’objet d’une sécurisation de chantier selon la norme EN 1004. A l’usage plutôt des professionnels, cette gamme d’échafaudage permettra une intervention sécurisée pour des hauteurs de plateformes allant de 2,50 mètres à 12 mètres. Ce type d’échafaudage peut s’accompagner d’options renforçant la sécurité du dispositif comme les roues autobloquantes, lisses horizontales et verticales, échelle d’accès, trappes…
Les entreprises spécialisées dans ce genre d’interventions peuvent également utiliser des nacelles élévatrices pour les très grandes superficies et hauteurs sous plafond (ex. sites de production industriels) et lorsque l’accessibilité au sol est possible via de larges ouvertures et supporte le passage et le poids d’un engin comme une nacelle.
La nacelle à mât vertical aussi appelée nacelle toucan permet d’accéder à des zones mêmes étroites grâce à sa faible largeur et est particulièrement adapté au relamping sous hauteur très élevée.
La nacelle permet une parfaite sécurité à l’opérateur en autorisant un positionnement optimal au niveau du point d’éclairage à remplacer.


Comment assurer la maintenance préventive des installations d’un ERP ?

Les Etablissements Recevant du Public (ERP) regroupent l’ensemble des bâtiments pour lesquels l’accès au public est autorisé, que celui-ci soit libre, payant, restreint ou même sur invitation.…

Télésurveillance : Comment protéger son site logistique ?

La surveillance et la sécurisation dans le milieu du transport et de la logistique revêt une importance particulière: Les flux fréquents de marchandises, véhicules et personnes (visiteurs et empl…

Comment intervenir en hauteur dans une salle propre ?

Les opérations de maintenance et de nettoyage dans des locaux dont l’atmosphère est contrôlée, nécessitent du matériel d’intervention adapté. Le matériel doit être facile à manipuler et …