Démarrer son e-commerce : Pourquoi préférer un picking au sol ?

Vous souhaitez lancer votre e-business ? Ou vous vous êtes déjà lancé mais n’avez pas encore réfléchi à la meilleure façon d’organiser la préparation de vos commandes ?
Voyez ici nos conseils pour commencer votre picking logistique avec des solutions simples, rapides à mettre en place et adaptées à un volume de commandes raisonnables tout en prenant soin de votre santé et celle de vos employés.

Depuis l’essor du drive et des e-commerces, l’activité de « picking » désigne plus largement la préparation de commandes incluant le fait de collecter puis rassembler les articles d’une même commande au sein d’un colis pour ensuite procéder à son emballage et étiquetage en vue de son expédition au client final.

Cette opération qui finalise le processus d’achat en ligne n’en reste pas moins stratégique pour contribuer à une productivité optimale, éviter les erreurs de préparation tout en préservant la santé des intervenants.

Picking au sol, directement sur palettes

Disposer d’une solution simple, rapide et peu couteuse à mettre en place

La solution la plus évidente et nécessitant le moins de manipulation reste la disposition en l’état de palettes de marchandises directement entreposées dans la zone de logistique. Les palettes sont alors seulement débarrassées des films d’emballages laissant les produits libres d’être collectés.
La palette repose au sol et les opérations de « Pick and pack » se font au gré des commandes.
Il s’agit de l’investissement le moins couteux. Vous n’aurez à vous munir que d’un transpalette pour déplacer les palettes dans la zone de stockage la plus appropriée.

Cette solution d’entreposage pour le picking est intéressante dans plusieurs situations :

  • Vous rentabilisez le temps nécessaire pour trouver les produits sur un rayonnage. Ici les produits sont directement accessibles et à portée de vue.
  • La marchandise que vous proposez se prête à un conditionnement sur palette. Les produits sont majoritairement lourds ou en grandes quantités de telle sorte que chaque palette dispose d’une seule et même référence.
  • Vous n’avez pas encore mis en place de système de management de stock (Warehouse Management System). La gestion par palette vous offre la possibilité de réapprovisionner avec suffisamment d’anticipation. Le volume contenu dans une seule palette vous permet d’apprécier la nécessité de procéder à un réassort.

Idéalement vous êtes en mesure de disposer d’au moins deux palettes d’un même produit à forte rotation pour assurer une continuité de stock en fin de palette.
Dans l’idéal vous pouvez envisager de surélever les palettes de 30 à 40 cm du sol pour un picking manuel facilité à l’aide de tables élévatrices manuelles ou électriques spécialement adaptées aux palettes Europe ou perdues.

Favoriser une manipulation aisée « en zone de confort » pour vos opérateurs

Vous souhaitez organiser une zone de picking à l’aide de rayonnage, votre marchandise s’y prêtant bien. L’idéal est de disposer vos produits au plus proche à portée de main de façon à faciliter au maximum le travail de vos collaborateurs.

Une première disposition peut consister à mettre en place votre marchandise dans un rayonnage dont les références seront séparées et placées en vrac dans des alvéoles par exemple.
Cette étape vous offrira l’opportunité de tester la configuration idéale pour vos produits, votre business et la mise en place d’une stratégie ABC lorsque vous connaîtrez vos best-sellers.

Placer les produits à hauteur d’homme et en zone de confort diminue drastiquement les risques de TMS en réduisant les efforts à la prise et à la dépose. Pour cela, on délimite la zone de confort entre 40 cm du sol jusqu’à 1,40m. Le poids des produits se doit d’être limité à 12kg pour une manipulation manuelle.

La disposition à hauteur d’homme ne vous empêche nullement d’envisager par la suite une des solutions d’optimisation de préparation de colis, telles que le « Put to light », « Pick by light » ou encore le « Voice picking », si toutefois le volume de commandes venait à s’accroitre au fil des mois.
L’utilisation de chariot rolls doit être envisagée comme un moyen de stockage « tampon », de préférence. Ces équipements sont une option intéressante à proximité de la zone de colisage pour les opérations ponctuelles par exemple (ajout de goodies ou offre spéciale pour chaque colis pendant une certaine période de temps).
Du fait d’un montage sur roues, le poids des produits stockés se doit d’être limité. Il est donc moins approprié pour un stockage à long-terme.
Pensez à disposer les charges lourdes en partie basse des rolls pour les chariots à étages.

Veillez au bon état du sol de votre entrepôt pour faciliter le transport des palettes

Penser à entretenir et conserver un bon état des surfaces logistiques

Les aspérités au sol sur les zones de fortes fréquentations génèrent des vibrations résultant en douleurs lombaires et autres TMS lorsqu’on utilise un transpalette par exemple. Il est primordial de conserver un bon état de surface des allées et zones d’entreposage.

Cela réduit également l’usure prématurée du matériel et leur obsolescence. Veillez donc à garder un sol plan et sans aspérité au niveau des rampes de quai, des nids-de-poule, des regards,…. Cela concerne également le fait de conserver le sol exempt d’éclats de bois de palettes ou de résidus d’emballages.

Anticiper une stratégie de circulation dans les allées de l’entrepôt

Réfléchissez au plus tôt aux allées à réserver pour la circulation. Il serait dommage d’entreposer votre marchandise pour vous rendre compte après coup d’un passage trop étroit pour y accéder avec votre transpalette ou gerbeur. Prévoyez donc une largeur suffisante pour éviter les risques de collisions entre les engins de manutention. Il peut également s’avérer judicieux de définir un sens de circulation (sens unique ou double sens).

Sachez enfin que les engins de manutention doivent être dimensionnés selon la charge à transporter. Un transpalette motorisé devient obligatoire pour le transport de charges supérieures à 360kg.
Les chariots à conducteur porté sont d’une aide précieuse pour améliorer le rendement de votre logistique mais ils possèdent une motorisation plutôt nerveuse. Certains modèles utilisables même sans Caces n’en demeurent pas moins performants. En contrepartie, il n’est pas exclu un risque de chute de l’opérateur. Privilégiez un engin compact doté d’une direction assistée pour manœuvrer facilement dans les zones plus restreintes. Enfin veillez à ce que les fourches ne dépassent pas une hauteur de 80 cm en service.


Démarrer son e-commerce : Pourquoi préférer un picking au sol ?

Vous souhaitez lancer votre e-business ? Ou vous vous êtes déjà lancé mais n’avez pas encore réfléchi à la meilleure façon d’organiser la préparation de vos commandes ?Voyez ici nos conse…

« Facing » : 8 astuces stratégiques pour booster son chiffre d’affaires

Le « facing » (la « frontale » en français) est une opération de merchandising visant à favoriser la vente d’articles explosés en libre-service dans des enseignes de grandes distributions al…

Comment organiser et optimiser un picking logistique ?

Avec l’essor du e-commerce et du Drive, boostés par la crise sanitaire du Covid, l’optimisation du système de picking est plus que jamais un des enjeux majeurs pour gagner en productivité. Le p…