Comment acheminer un engin TP sur un chantier ?

Les chantiers TP pour Travaux Publics désignent les travaux d’entretien, de construction et de démolition ayant une utilité pour la communauté, généralement entrepris à l’initiative de l’Etat ou des collectivités territoriales. Par extension, les engins que l’on qualifie de « TP » ou engins de chantier servent également aux chantiers de particuliers pour des travaux tels que des terrassements, des constructions, des démantèlements, défrichages, dessouchages, la réalisation de tranchées, de fouilles ou encore la pose de fondations.

Engins de chantier TP pour procéder à un terrassement

Quels engins sont utilisés sur un chantier ?

Pour ces différents travaux, on retrouve plusieurs familles d’engins de chantier remplissant chacune une fonction particulière. On retrouve notamment :

  • Les engins d’extraction tels que les pelleteuses, pelles hydrauliques, mécaniques ou excavatrices ; ainsi que les décapeuses. Grâce à leur godet, ces engins permettent de creuser des trous pour former des fondations par exemple. Ils servent également à des fins de démolition.
  • Les engins de nivellement comme les bulldozers aussi appelés bouteurs, qui, grâce à leur lame avant, peuvent racler et niveler le sol.
  • Les chargeuses et rétrochargeuses dans la famille des engins de chargements facilitent le déplacement ou le transport de matériaux.
  • Les engins de compactage tels que le rouleur compresseur caractérisés par des roues cylindriques viennent tasser le sol support.
  • Les petits engins de chantier comme les tracteurs, les mini-pelles, les mini-chargeuses ou les petits compacteurs. Cette catégorie désigne plutôt des engins dont la conduite peut être autorisée aux particuliers. La puissance du moteur et la charge maximale sont généralement plus réduites qu’un engin réservé aux professionnels.
  • Les engins de transport sont réservés à l’acheminement des matériaux grâce notamment à des camions de chantier ou tombereaux.
  • Les engins de levage tels que les grues sont plutôt employées sur les chantiers de gros œuvre.

Les différentes possibilités pour acheminer un engin sur chantier

Les engins de chantier n’ont pas vocation spécifique à transporter des matériaux sur les routes. Cependant ils constituent des engins roulants que l’on peut classer en deux catégories.

L’acheminement sur chantier d’engins à caractère routier prédominant de catégorie I

Les engins de chantier catégorisés en classe I font l’objet d’une immatriculation et doivent se soumettre aux obligations de visites techniques. Ils doivent appliquer le code de la route comme tout véhicule empruntant les voies de circulation.
Les engins de chantier concernés correspondent aux camions à benne basculante, aux camions et tracteurs routiers, aux remorques et semi-remorques, et généralement à tous les appareils de levage, manutention, d’enrobage, de répandage, de cylindrage, de concassage, de broyage, de criblage, de matériel électrique, de sondage ou de forage dont la fixation est à demeure sur camion ou sur remorque routière avec suspension.
Ces engins peuvent donc être acheminés sur chantier via les voies de circulations traditionnelles si la distance entre son lieu de stockage et le chantier le permet.

L’acheminement sur chantier d’engins sans caractère routier prédominant de catégorie II

En catégorie II, on retrouve tous les autres engins de chantier dont le caractère routier n’est pas prédominant dans sa fonction et témoigne souvent d’une absence de suspension. Pour cette famille d’engins des règles de circulation sont spécifiques.
Tous les engins de terrassement tels que les pelles, excavateurs, tracteurs sur chenilles, niveleuses, compacteurs, charrues élévatrices, et plus généralement tous les appareils de chantier directement montés sur pneus doivent répondre à des conditions spécifiques pour pouvoir emprunter les voies de circulation.
Ils ne peuvent circuler sur route que lorsque qu’ils ne sont pas chargés, doivent indiquer la vitesse réglementée dont ils font l’objet en fonction de leur poids, le plus souvent limitée à 25km/h. Leur largeur est limitée à 2,55 m sous peine de tomber dans la catégorie nécessitant un transport exceptionnel.
Pour ces engins on ne peut envisager qu’un un trajet de courte distance entre le lieu de l’engin et la zone de chantier.
En fonction de son poids et de sa largeur on pourra envisager son transport sur différents types de véhicules spécifiquement affrétés pour son acheminement.

L’acheminement d’engin TP par transport sur camions ou plateaux à rampe

En fonction de la taille et du poids de l’engin à transporter, on pourra recourir à une société spécialisée dans le transport d’engins encombrants.
Ces sociétés disposent souvent de camions ou remorques porte-engins, porte-grues ou plateaux type à rampe ou plateau-rancher spécifiquement conçus pour le transport d’engins ou véhicules volumineux.
Sur la remorque, l’engin doit être solidement immobilisé à l’aide de sangles, câbles métalliques ou chaînes et de cales.
La législation française prévoit une réglementation particulière pour la circulation de véhicules dont les dimensions (longueur, largeur) et masses dépassent le cadre standard. Leur circulation nécessite donc une autorisation administrative et ce transport exceptionnel se divise en trois catégories suivant sa longueur, sa largeur et sa masse.
Dans la catégorie des engins particulièrement volumineux on peut retrouver :

  • Les excavatrices : Ces engins munis d’une pelle électrique peuvent se déplacer par le biais de chenilles sur chantier mais en aucun cas sur route. Elles sont le plus souvent acheminées par camion plateau.
  • Les bulldozers connus pour être massifs et volumineux sont généralement acheminés par camion.
  • Les grues aux dimensions dépassant souvent les 16,5 mètres de longueur et les 2,55 mètres de largeur doivent généralement faire l’objet d’un convoi exceptionnel.

Utiliser son véhicule ou sa remorque pour acheminer du petit matériel de chantier

Grâce aux rampes de chargement, le transport de petites machines agricoles ou de petits engins de chantier est rendu possible facilement.

Dans cette catégorie désignant les petits engins de chantier comme les petits tracteurs, les mini-pelles, les mini-chargeuses ou les petits compacteurs, la conduite peut être autorisée aux particuliers. La puissance du moteur et la charge maximale sont généralement plus réduites qu’un engin réservé aux professionnels.
Leur acheminement sur chantier nécessite quoi qu’il en soit une certaine logistique à mettre en place. Si vous avez décidé d’utiliser vous-même ce genre d’engins accessibles aux particuliers, vous voudrez probablement pouvoir acheminer votre engin par vos propres moyens.


Si vous possédez un utilitaire ou une remorque, le transport de votre petit engin de chantier peut s’envisager en vérifiant tout d’abord la charge et les dimensions maximales admises par votre véhicule ou votre remorque et en les comparant avec l’engin de chantier à déplacer.
A partir de là si vous disposez du véhicule adapté à votre engin de chantier à transporter, nous pouvons vous proposer les rampes qui permettront son chargement dans votre véhicule ou remorque. Notre classification par charge maximale admise vous permettra de trouver directement les rampes de chargements les plus adaptés à votre besoin et à l’engin à charger.
Une fois que vous avez rassemblé l’ensemble de ces éléments et que vous souhaitez mettre en place le transport proprement dit, il vous faudra considérer l’arrimage de votre engin sur la remorque ou dans l’utilitaire choisi. Pour cela, apprenez à arrimer votre engin à l’aide de nos techniques d’arrimage pour optimiser et sécuriser vous-même votre remorquage.


Comment charger et transporter des engins de larges dimensions ?

De par leur conception, certains engins agricoles ou de chantier ne peuvent être facilement chargés à l’aide de deux rampes traditionnelles. Cela peut être dû au chargement qu’elles t…

Comment charger une mini-pelle sur une remorque ?

Il existe une variété d’engins de chantier dont les tailles et motorisations obligent à des transports exceptionnels. Certains nécessitent l’intervention d’une entreprise spécia…

5 cas usuels de remorquage d’engins

Transporter une voiture de course au départ d’une compétition ou d’un salon automobile, acheminer en toute sécurité sa moto de trial pour une sortie dans les bois, ou tout simplement e…

Comment conduire avec une remorque en toute sécurité : 4 points à retenir

L’attelage d’une remorque implique un poids et un encombrement supplémentaire pour le véhicule tractant. Il est primordial d’adapter sa conduite sur route pour acheminer votre remo…

Conformité pour rouler avec une remorque : 7 choses à vérifier

Vous avez l’intention d’acheter une remorque ou avez l’opportunité d’en acquérir une d’occasion, pensez à vérifier les points suivants pour éviter une mauvaise surpr…

Optimiser et sécuriser le chargement de sa remorque ?

L’utilisation d’une remorque facilite bien souvent les travaux du quotidien, elle nécessite tout de même de prendre certaines dispositions pour vous offrir son aide sans vous causer des …